Investir dans une Start-Up

Renouveau de l’économie, émergence de nouveau modèle, de nouvelles technologies, création d’emplois … nombreuses sont les raisons qui explique l’enthousiasme pour les Start-Ups.

Au-delà d’un intérêt personnel pour des projets très souvent passionnants, pourquoi et comment investir dans une entreprise ?

Comme le guide de montagne qui accompagne son client vers le sommet et choisit le bon chemin, le leveur de fonds s’encorde avec la startup et l’emmène vers le closing . Il réagit et adapte face aux aléas de son environnement, encourage et assure, parfois propose d’autres itinéraires et objectifs. 

Contactez-nous !

Pourquoi investir dans une Start-Up ?

Tout d’abord, s’enrichir ! Plus l’on investit dans un projet risqué, plus l’espérance de gain est importante. Les plus-values peuvent être 5, 10 fois supérieures à l’investissement de départ – x1 000 pour Amazon ou Facebook . Cependant, investir c’est aussi faire face aux aléas : plus de la moitié des Start-Ups échouent au bout de 3 ans… emportant avec elles les espoirs et l’argent des commanditaires.

Ensuite, s’engager. Tant pour les autres que pour soi-même : L’investisseur contribue humainement, soutient, apporte son expertise, son réseau, … Il fait partie intégrante du projet. Par ailleurs, il se forme, apprend et fait des rencontres professionnelles.

Finalement, profiter d’exonérations fiscales. Pour encourager la création de richesse et d’emplois par les Start-Ups, l’Etat propose aux investisseurs des avantages, réactualisés en 2018. Les réductions quant à l’Impôt sur le Revenu sont toutes cumulables dans la limite du plafonnement des niches fiscales (10 000€).

  • Investissement direct dans une PME/TPE (sous certaines conditions, quant à la taille de la PME, la date de sa création, son CA et sa phase de développement) : 25% en one-shot de réduction d’impôt sur l’IR, soumis à un plafond
  • Investissement dans une FCPI/FIP : 25% en one-shot de réduction d’impôt sur l’IR, 35% en Corse et 38% en Outre-Mer, soumis à un plafond

Comment investir dans les Start-Ups ?

Différentes manières d’investir dans les Start Up sont possibles, comment faire ?

Investir seul :

  • En tant que Love Money, symboliquement ou significativement, les proches contribuent en général aux tous premiers tours de table, juste après les fondateurs de la Start Up. Cf article amorçage
  • Au moyen du Crowdfunding ou financement participatif. En faisant l’intermédiaire entre les Start-Up et les personnes souhaitant investir, certaines plateformes permettent à des particuliers de contribuer sous différentes formes : dons, en l’échange d’une contrepartie, etc. Dans le cas de l’investissement participatif – ou equity crowdfunding – l’investisseur apporte un certain montant en échange de parts dans l’entreprise.

En se rejoignant un réseau d’investisseurs :

  • Dans un club de Business Angel, en rejoignant d’autres investisseurs non professionnels. Il s’agit d’investir son propre argent, en général à hauteur de 5 à 20 K€, dans une Start Up de son choix. Les business Angels participent aux premières levées de fonds, en restant minoritaires au capital. Ils font profiter de leur expertise, connaissances et font de plus en plus souvent effet levier auprès d’autres investisseurs professionnels.
  • En confiant son argent à un fonds d’investissement spécialisé, qui se chargera de placer lui-même des montants, souvent selon son domaine d’action. Il en existe différents, tels les Fonds Commun de Placement dans l’Innovation (FCPI) qui investissent dans des sociétés innovantes, ou encore les Fonds d’Investissement de Proximité (FIP) qui permettent de financer des TPE ou PME localement.

Réussir son investissement dans une Start-Up

Parce que réussir un investissement et obtenir des résultats est loin d’être évident, il est difficile de trouver des chiffres ou indicateurs sur leur rentabilité.

Certains universitaires américains ont cependant fait émerger quelques facteurs clés de succès, :

  • Les audits préalables, ou due diligences : plus on a étudié le dossier en amont, meilleures sont les chances de plus-value ;
  • L’accompagnement : Plus l’investisseur apporte son expertise, son réseau et accompagne les porteurs de projets, plus les chances d’obtenir un retour sur investissement sont importantes ;
  • La connaissance du secteur : Connaitre le métier de la Start-Up, avoir de l’expérience dans le secteur est également l’un des facteurs clés de succès ;
  • Le co-investissement : en investissement comme ailleurs, on est plus intelligent à plusieurs.
Fermer le menu