Qu’est-ce qui caractérise une startup HealthTech ?

Spoiler alert : l’excellence académique et réglementaire, une propriété intellectuelle très protégée, une grande proximité avec les KOL

Le niveau technologique mis en œuvre au sein des startups HealthTech implique la présence de personnes fortement diplômées et/ou fortement expérimentées au sein de leurs équipes. Il est très fréquent que ces startups soient créées en bordure immédiate des meilleures universités ou centres de recherche publiques.

La composante « Propriété Industrielle » est donc très significative. C’est d’ailleurs l’un des actifs les plus important de ces startups, et même l’un des piliers nécessaires à leur réussite. Les investisseurs seront extrêmement vigilants sur ce point lors des levées de fonds.

Les grandes avancées médicales étant déjà derrière nous (sorry, on a déjà inventé le vaccin, le médicament pelliculé, l’intraveineuse, les procédures d’asepsie,… on en est au cœur artificiel au cas où vous n’auriez pas suivi !), l’innovation sur ce secteur est forcément « de niche ».
Mais elle peut être « de rupture » aussi. Car dans chaque niche, les médecins cherchent sans cesse à améliorer les gestes thérapeutiques et la prise en charge des patients. Ce qui laisse de très nombreuses opportunités pour créer, développer, puis pérenniser une startup.

Ce caractère « de niche » sous-entend que la communauté des soignants de la niche considérée doit être abordée comme toute communauté : il y aura des promoteurs de la nouveauté, et des détracteurs. Du fait que l’on discute là de santé, potentiellement dans des termes « vie ou mort », ou, juste un poil moins traumatisant, « chaussures ou fauteuil roulant », « accouchements ou adoption », « toilettes et papier hygiénique ou poche de stomie »,… les communautés sont souvent très conservatrices (« d’abord ne pas nuire », article 1 du serment d’Hypocrate).

De ce fait (et cette attitude des communautés médicales est totalement compréhensible), il y aura très peu de early-adopters, et une foule de late-adopters.

D’où l’importance d’embarquer les Key Opinion Leaders de la communauté visée avec soi. Le nec plus ultra, c’est de les faire entrer au capital… en développant tout simplement leur propre idée ! (Après s’être discrètement assuré qu’ils ne sont pas les seuls à y croire : rien de pire que de développer un nouveau produit qui ne sera utilisé que par 10 praticiens en France et 500 dans le Monde – sauf à pouvoir vendre le produit à des tarifs exclusifs, comme pour certains robot chirurgicaux – mais là, on entre dans une « ultra niche », très capital-intensive, et c’est une autre histoire). Dans la santé, les meilleures idées viennent des utilisateurs… comme ailleurs ?… attention au jeune ingénieur de Bureau d’Etude qui vient vous voir avec son idée révolutionnaire. Tant qu’elle n’est pas approuvée par un KOL, et même par plusieurs, prudence.
On peut aussi créer des Comités Scientifiques. L’important ici est de bien comprendre les liens des KOL avec leurs pairs. Si vos KOL sont des francs-tireurs, ça sera plus difficile. L’idéal étant que vos KOL soient vus comme des gens sérieux et impliqués, qu’ils soient issus de la recherche académique (ils doivent avoir beaucoup publié, et ce dans des revues à « peer review » ayant pignon sur rue dans leur communauté), et qu’ils aient un track record médical sérieux (centre de référence auquel on adresse les patients les plus compliqués, taux de réussite des procédures très élevé,…)

S’ils font partie des orateurs habituels des grands congrès de leur communauté, c’est encore mieux ! (le KOL parfait est toujours par monts et par vaux… pas très bon pour la planète, mais excellent pour le projet – pour peu qu’il puisse aussi faire avancer les dossiers à distance !)

Leveurs de fonds en France, les consultants Rainmakers accompagnent les Start-Up avant, pendant et après leurs levées de fonds. Nous intervenons sur Lyon, Grenoble, St Etienne, Paris, Toulouse, en seed et série A

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La boîte à outils de la levée de fonds

Rainmakers présente un livre indispensable pour tout comprendre et/ou réussir une levée de fonds pour votre startup.

Articles récents

Et vous ?

Êtes-vous prêt à lever des fonds ?